L'histoire de MELODY NELSON (le film)

L'album est sorti en 1971.

L’histoire, semi-autobiographique, raconte la collision entre Serge Gainsbourg entre deux âges heurtant involontairement de sa Rolls Royce Silver Ghost 1910 26 chevaux la nymphette adolescente Melody Nelson (Melody). La séduction et une romance s'ensuivent (L'hôtel particulier), puis, dans un parti subjectif et émotionnel, l'auteur dévoile les sentiments et les doutes du narrateur (notamment dans Ah Melody et Valse de Melody) jusqu'à la perte de la jeune fille, dont l'avion de retour s'écrase (Cargo Culte, référence au culte du cargo).

[Wikipedia]

Un film de Jean-Christophe Averty

1. Melody

2. Ballade de Melody Nelson

3. Valse de Melody

4. Ah Melody!

Commentaires

  • Guinzbar à tribord toute,mille sabords!
    Un sacré bohomme amateur de bonnes choses de la Rolls au havane.... comme Fernand Reynaud!

  • Quel talent ce Gainsbourg...
    Là... C'était sa période bleue.
    Humbert Humbert a sûrement tenu une place à part, en tant que personnage, à travers les lectures de Gainsbourg.
    Superbe, en tout cas.
    Merci.
    Ps : Avez-vous vu son mur, au 5bis rue de Verneuil ?

  • Fernand Raynaud aimait les Rolls, woaw. Un humoriste plus qu'attachant. Merci Charlier.

    Oui, Gainsbourg citait Nabokov au nombre de ses influences. Je me rappelle d'une de ses lectures à la radio de poèmes de Nabokov pas piqués des vers.
    Non, je ne suis jamais allé rue de Verneuil mais voilà une bonne idée. Merci Mireille.

Les commentaires sont fermés.