ZONES SENSIBLES de ROMAIN VERGER

13332843_1113565728701097_3993885120564707459_n.jpg?oh=2991f2cd597c323972880374d6cc7d06&oe=57C11FCApar Nathalie DELHAYE

 

 

 

 

 

72dpicouvzonessensibles.jpgRenoncement

Romain est professeur en banlieue. Tous les jours il emprunte le train pour donner ses cours. Tous les jours il supporte les élèves, leurs blagues, leurs mauvais comportements, leur je-m'en-foutisme. Et les jours se succèdent et l'enseignant en a assez. Il a mal, un mal de dos qui s'accroît. Il est mal dans sa tête, dans son corps, dans sa vie. 

Le paysage file : maisons au garde-à-vous, champs, parcelles de vies. Souffler sur tous ces pavillons comme le grand méchant loup, sur mon tas de copies, de recopies, sur ces litres d'encre rouge versés depuis des mois. Comme du pétrole s'accrochant aux rochers, aux oiseaux, s'infiltrant dans le sable et dans les plumes, l'encre a irrigué le papier, peuplant les marges, s'immisçant dans les interlignes, s'insinuant entre les lettres, dans le jambage des mouches, remplissant les classeurs, les cahiers, les tiroirs, attisant les haines et les feux intérieurs. Tous ces mots écrits et biffés, toutes ces appréciations qui ne signifient rien, des rivières figées dans l'hiver. 

Il consulte un premier docteur, psy quelque chose, qui le prend en charge. Romain parle de ses rêves, des rêves de mer, de poissons gluants,d'eaux profondes, noires et nauséabondes. Puis le mal s'amplifie, la colonne vertébrale souffre, il faut opérer.

Pour sa convalescence, le malade se rend dans un centre de balnéothérapie. Un drôle d'endroit, avec des malades étranges, des traitements singuliers, une alimentation surprenante...

Une lecture fantastique, sur un thème hélas commun, le mal qui ronge les êtres fragilisés par une vie désolante, un ras-le-bol et une douleur à surmonter. Romain Verger explore les fins fonds de cet être démuni face à sa maladie, qui se livre aux bons soins de médecins censés le guérir. Sauf que ce parcours remue son être tout entier, les rêves se multiplient, toujours plus glauques et effrayants. Les journées se passent sereinement, entre soins et promenades, rencontres avec les autres patient(e)s qui partagent à leur tour leur histoire. Mais qu'en est-il de ce traitement qui transforme Romain, jour après jour ? 

Un livre surprenant, qui nous rappelle d'où nous venons, qui évoque le déni de soi et le renoncement
.

Le livre sur le site de Quidam Editeur 

AVT_Romain-Verger_9247.jpeg

Le site de ROMAIN VERGER

Les commentaires sont fermés.