LES NOUVEAUX DEVOIRS DE L'ÉCOLE

1155051.jpg

 

Il ne se passe pas une semaine, un jour sans qu’un homme ou une femme politique, un sociologue, un psychologue, un assistant social, un animateur de mouvement de jeunesse, un chef scout, un quidam ne déclare ce que devrait être, faire ou devenir l’École, ce bien public. Ce qu’on ne réclame plus de l’Armée, de la Famille, de la Justice, de la Santé, de la Science, de l’Administration voire des Eglises, on le réclame toujours, et davantage, de l’Ecole.

Mise sous pression, l’Ecole, qui peine déjà à respecter ses devoirs les plus élémentaires comme à faire fonctionner l’ascenseur social, en perd la tête et ses pauvres membres, qu’on restreint ou allonge à souhait, qu’on fait marcher au pas des politiques successives en petits soldats bien ordonnés de la cause enseignante, suivant des études savamment orchestrées par des conseilleurs tendancieux.

Voici quelques « doit » et devoirs de vacances supplémentaires guère plus farfelus et plus infondés que ceux qu’on lit ou entend à longueur de temps! Pas sûr que ceux-ci, comme la masse de ceux qu’on lui impute, ne trouvent à s’appliquer dès la rentrée.

 

L’école doit se tenir droite sans balancer au pas cadencé des circulaires

L’école doit boire plusieurs litres d’eau de source par jour

L’école doit s’endormir et récolter le fruit de son éveil

L’école doit redevenir le lieu pour le luire ensemble

L’école doit se laver les pieds dans le pédiluve de l’enfance

L’école doit se savonner entre les orteils

L’école doit arrêter de se regarder dans un mouroir

L’école doit arrêter de se masturber

L’école doit penser le poids pour peser la pensée

L’école doit tancer ceux qui lancent des tentes à la tête des jeunes bédouins pâles

L’école doit arrêter de se panser l’esprit avec des bandes enregistreuses un peu folles 

L’école doit absorber le sang des buvards et des révolutions de ministère

L’école doit arrêter de manger ses amendes

L’école doit arrêter de creuser des trachées artères dans le cœur du pouvoir

L’école doit rester muette et ne surtout rien trahir de son absence de secret

L’école doit semer le foutre du savoir

L’école doit se mesurer aux géants du carnaval et aux nains de la politique

L’école doit se battre entre tambours et trompettes

L’école doigt d’honneur et auriculaire gauche des syndiqués

L’école doit faire sa révolution dans un tonneau vide

L’école doit faire abstraction de ses absurdités

L’école doit organiser des contrôles antidopages à l’entrée des salles de massage

L’école doit être bien comprise pour être bien baisée

L’école doit obéir au bois et au cercueil

L’école doit fermer des paupières et ouvrir des centres de vocation spéléologiques

L’école doit changer son fusil d’épaule et son arme de transmission passive

L’école doit être gratuite l’été et hors de prix l’hiver

L'école doit arrêter d'être traduite dans la langue du désespoir

L’école doit être chaude et sentir la craie fondue

L’école doit jouer tous les rôles quand la mise en pièces est drôle

L’école doit poser nue dans les magazines scolaires

L'école doit faire bander les bancs publics de l'assemblée mobilière

L’école doit pouvoir s’adopter par les étudiants qui en font la demande trois mois à l’avance

L’école doit instruire correctement sans faire de taches sociales

L’école doigt d’honneur et index joliment onglé de la prof de sciences naturelles

L’école doit garantir quarante heures de repos par semaine

L’école doit surveiller ses enfants quand ils jouent à la mère

L’école doit être un lieu de refuge et de naufrage

L’école doigt d’honneur et annulaire de mariage

L’école doit s’apprendre par cœur à l’école de la mémoire

L’école doit se conduire comme il faut jusqu’au lieu de l’accident

L’école doit marcher dans les signes pour ne pas se faire décrier

L'école doit accueillir dignement le peuple des Pokémon GO dans ses clapiers cyber

L’école doit respecter le silence des prêtres, des imams et des funérariums

L’école doit aborder toutes les réponses avant de se poser la question de sa quiddité

L’école doit donner la priorité de droite aux évaluateurs alarmistes de ses actions fascistes

L'école doit privilégier la grammaire du coeur plutôt que l'orthographe des mal pensants

L’école doit régulièrement évaluer le niveau d’huile de son personnel moteur tournant à bas régime

L’école doigt d’honneur et index pointant du goître

L’école doit enfin évaluer en permanence ce qui doit être réalisé dans le cadre de son projet éducatif en accord avec les autorités locales et l’état diarrhéique des ponts et chaussées au moment du bombardement au napalm par les forces opposées à la retransmission du culturel sur les chaînes cryptée et les réseaux sociaux des régions concernées par les pertes d’emploi dans l’administration publique et le relèvement du niveau de sécurité des côtes sablonneuses de la femme au climax de son désir en face d’un inspectoriat des enseignements chargé de mesurer son potentiel érotique en période d’examen des compétences de son programme de fécondation in vivo conçu (le programme !) du Saint Esprit de l'IVG de la non reproduction de l’or du savoir dans les mines du travail scolaire obligatoire brûlant ice qui reste du sanctuaire d’apprentissage des pratiques sadomasochistes le plus proche du domicile du préfet de discipline armé comme il se doit d’une verge électronique relié à sa boîte mail par une laisse en cuir blanc qui (at)tache comme jamais et pour toujours l’apprenant lambda à son maître de conférences chargé d’instruire en masse une meute amorphe d’auditeurs muets sur les inconvénients de l’enseignement toutes mortes closes en période d’arrêt momentané d’explosion des connaissances sur les peaux nues des plagistes en reconnaissance de paternité symbolique ou marquant sur les fronts vierges de toute raison d’apprendre en prison le sceau du songe éclairé tel qu’on le lit encore dans les vieux grimoires de la nuit pédagogique déshabitée sans souci de la ponctuation

Commentaires

  • Génial, cet article !

Les commentaires sont fermés.