THÉO FRANCKEN, MINISTRE DE LA RIGOLADE !

P1030380-704x396.jpg

Fort des dérapages du secrétaire d'Etat qui ont fait les choux gras de la presse et des commentateurs de réseaux sociaux, Charles Michel vient de nommer Théo Francken ministre de la rigolade.

Ce nouveau ministère est un hommage, a déclaré Charles Michel, à une des chansons préférées de mon enfance - signée quand même Delanoë, un des premiers auteurs Jeunesse - que je fredonnais à l’âge de cinq ans en regardant Wilfried Martens à la télé sans me douter que je deviendrais Premier comme lui...

En coulisse, il se dit que notre Grand Timonier, le Guide de la Révolution néo-libérale belge a été contraint à cette nomination pour recadrer le piteux drille. 

En espérant en effet que cette nomination incitera l'étoile riante de la N-VA, l'homme aimé des femmes et de nombreux hommes de droite, l’ex-secrétaire d'État à l'Asile, à la Migration et à la Simplification administrative, à sortir de son registre de blagues douteuses et anticonstitutionnellement simplistes.  

 

Les commentaires sont fermés.