PAS LIEV de PHILIPPE ANNOCQUE

13332843_1113565728701097_3993885120564707459_n.jpg?oh=91c6fd129789e1998b64a6adf7a2769b&oe=591A08F1par NATHALIE DELHAYE

 

 

 

 

 

pas-liev.jpgEt si la réalité

Je vais essayer de vous parler du livre de Philippe Annocque. Ou pas. 

De l'inquiétante histoire de Liev, ou Pas Liev, qui m'a désorientée, bouleversée, déstabilisée, gênée, dérangée, émue, contrariée, attristée.

C'est une lecture peu commune, un étrange remue-méninges qui affecte Liev, ce précepteur venu d'on ne sait où accomplir sa tâche. Surréaliste, ce mot convient. Ou pas. 

Le cadre, une campagne à faux-plats qui s'étend à perte de vue. Une maison, grande bâtisse isolée semble-t-il, ou pas. Des personnages étranges et une ambiance inquiétante. 

Ce livre met mal à l'aise. Ou pas. 

On se surprend à s'attendrir, à sourire, à souffler parfois, à s'agacer de certaines répétitions qui heurtent l'esprit du pauvre Liev. Mille façons d'interpréter, de commenter, de s'énerver face à cet être qui oscille sur ses chaussures à bascule. Je l'ai vu souvent dodelinant de la tête, une petite musique à l'intérieur. Je lui ai souhaité quelques moments de lucidité, ses yeux bien qu'ouverts ne voyaient rien, ses oreilles n'entendaient pas, et les quelques mots qu'il prononçait n'étaient pas ceux attendus, c'est comme si ce personnage vivait dans une autre dimension. 

Et puis, le dénouement, qui m'a poussée à terminer ce livre rapidement, non pas qu'il me déplaisait, mais il m'intriguait fortement, je voulais savoir...

Perdu, le Liev, ou pas Liev. Il est mais il n'est pas. Il fait mais n'agit pas. 

Désarçonnant...

 

Le livre sur le site de Quidam Editeur

HUBLOTS, le blog de Philippe ANNOCQUE

Philippe-Annocque.jpg

Les commentaires sont fermés.