MAMAN SONGE

eb9b44888af32696260540b9c95885e2.jpg

 

Maman ment

Mentalement maman me ment

Si maman me ment je mens à maman

Maman songe au mensonge comme je songe à maman

Si maman ment ment-elle aussi sur ma naissance

Si maman ment suis-je même né suis-je même là

Naître c’est mentir et maman sait que je mens

En mentant je nais différemment de la façon dont je suis né de maman

Si maman ment mon songe dit vrai sur ce que maman sait

Maman se tait tant que je songe au mensonge de maman

Mais après maman mentira-t-elle encore au sujet de mon corps né

Maman sait que je songe au mensonge quand elle le fait

Maman quand elle le fait pense-t-elle à refaire ma naissance de même

Ma maman ment-elle quand elle se dit ma maman

Maman quand elle se tait ment-elle sur son silence

Maman quand elle se sait s’essaie-t-elle au mensonge

L’essai de maman pour me faire réussit de temps à autre

L’essai de maman pour me faire réussir échoue sur la cendre

Quand je suis celui qui sait qu’il est né maman réussit l’essai

Quand je sais celui que je suis maman réussit aussi l’essai

Quand maman sait je suis rassuré sur le fait que je suis né

Quand maman ment je doute à nouveau de mes sens

Maman dans la mer se sale pour que l’eau la laisse sur le sable

Je souffle le silence et la soif qui sauvent de la sécheresse des sons sans sens

Je souffle l’essence et le saumon qui sauvent de la mousse des savons  

Je soulage le sexe des sciences qui souffrent de l’absence de raison

Je change le sexe des souris aux semelles de sauge et de soufre

Je change le chanvre des champs du songe dans la chambre chauve

Je chante dans le safran des saisons des chansons sur le soleil sauf

Je mens à maman quand elle me demande si je vis si je vais si je sais si je sens si je saigne

Je mens mentalement à maman depuis que je suis né sans savoir si je suis sourd ou sans sirène

Maman sent dans son ventre qui je suis avant que je naisse

Maman me sait dans son centre comme à la circonférence de ses sens

Maman signe son cercle avec son sang comme je désigne son sein dans un souffle comme je sarcle son sexe avec mon stipe

Maman saigne et je signe son crime de mon inexistence

Maman saigne et je me signe ainsi soit-il de son existence

Maman sent quand je saigne quand je songe au singe que je suis au singe qu’elle est dans l’espèce de stigmate qui nous place dans l’espace des signes

Maman sent si je nais si je vais si je vis si je sais si je mens si je chie si je pense si je suis si je fuis le fait que maman m’a fait tel que je suis mentant à maman comme à moi-même sur le fruit de mes mensonges sur le fruit de ses entrailles qui poursuit son cycle selon le songe menti de sa maman

 

Les commentaires sont fermés.