• POUR ME FAIRE RIRE ! par DENIS BILLAMBOZ

      

    Il supportait les motards

    Mais les motardes lui montaient au nez

     

    moto-twerk-sexy-femme.jpg

    @

     

    Il attendait des amis motards

    Il attendait

    Qu’Arlette et David sonne

     

    @

     

    Elle avait un amant occasionnel

    Un intermittent du plumard

     

    @

     

    Il cherchait l’extase

    Il trouva l’épecstase

     

    @

     

    Pour tromper l’ennui

    Deux traders

    Jouaient à cash cash

     

    @

     

    Il avait une accoincointance

    Avec le directeur du canard

     

    @

     

    Un trouffion sevré

    Cherchait

    Un trou de fion serré

     

    @

     

    Bouddha bouda Buda

    La peste infestait Pest

     

    @

     

    Bouddha peste

    Qu’on croie les Hongrois

     

    @

     

    Au Salon du livre

    Les motos arrivent toujours

    Avant les motards.

     

    @

     

    Il s’était enrichi à la sueur de son fonds

    De commerce

    Elle s’était enrichie à la sueur de son fond

    De culotte

    Leur banquier s’était enrichi à la sueur

    De leurs fonds placés

     

    @

     

    Il avait de l’ambition

    Il a gravi la pyramide des âges

    Il n’a pas pu escalader celle de Maslow

    Bloqué beaucoup trop bas

     

    @

     

    Une épidémie de grippe

    A laissé les mous choir

     

    @

     

    Passionné d’aménagement du territoire

    Il oeuvrait dans le génie rural

    Pendant que sa femme

    S’activait avec la bitte à Urbain

     

    @

     

    Enfant de la patrie

    Enfant de la partie

    De jambes en l’air

     

    @

     

    L’alopécie précoce

    Dont il était affecté

    N’avait épargné

    Que le cheveu

    Qu’il avait sur la langue

     

    @

     

    Il était Très riche

    Mais n’était pourtant

    Qu’un pauvre con.

     

    @

     

    Mélenchon

    Macron

    Peillon

    Fillon

    Hamon

    Le Pen

    Cherchez l’erreur

    Trouvez l’horreur

     

    @

     

    Ils avaient reformé un groupe

    Avec des musiciens réformés

     

    @

     

    Le cuistot fut abattu

    En plein coup de feu

     

    @

     

    Il aimait dessiner

    Des corsaires, des sirènes, des frégates…

    Il croquait des mangas de la marine

     

    @

     

    Il savait qu’il était cimentier

    Mais il ignorait qu’il était si menteur

     

    @

     

    Boire du vin de messe

    Se baigner dans le lait d’ânesse

    Lire des nouvelles d’Hamesse

     

    @

     

    Pour faire une bonne omelette provençale

    Ne jamais mettre la sarriette avant les oeufs

     

    i27581-omelette-provencale-au-gouda.jpg