LES OURAGANS PORTERONT DÉSORMAIS DES PRÉNOMS TRANSGENRES

311546.jpg

Suite à l’intervention vigoureuse de plusieurs associations pour la lutte contre le sexisme chez les typhons, les prochains prénoms donnés aux ouragans seront des prénoms transgenres : Alex, Claude, Dominique, Sacha, Camille, Dave, Angot, Juvet, Bowie…

Comme l’a chanté le grand climatologue antillais Alain Voulzy dans Cyclone collection, si une tempête souhaite, durant sa croissance, changer de genre, elle ne devra plus remplir toute une série de paperasses qui pourraient altérer son action, retarder son bon développement, postposer son épanouissement venteux. Car il faut surtout veiller à ne pas nuire au moral des ouragans sous peine de remettre en cause le bon ordre atmosphérique mondial…

Une autre question travaille toujours les climatologues en herbe : Doit-on appeler les tempêtes dans un verre d'eau d'un diminutif genre Stan, Lulu, Jojo, Max, Chris, Phil, Lou, Liz, Greg, Seb... ?

Précisons que jusqu’à maintenant la demande d’écriture inclusive réclamée pour le traitement des dossiers administratifs par l’association des ouragans en activité a été rejetée par l’organisation météorologique mondiale. Mais pour combien de temp·e·t·e·s encore ?

Signalons aussi que Paul Guiot, porte-parole des volcans dans la détresse, a profité de cette revendication légitimes des cyclones, pour pousser un coup de gueule salutaire: "Il serait aussi grand temps qu'on tienne compte de l'auto-détermination des volcans souvent affublés de noms loufoques. Je pense par exemple à ce pauvre Krakatoa. Et vous imaginez-vous la souffrance de porter le nom de Eyjafjallajökull ?! "

 

Les commentaires sont fermés.