MES EXPOSITIONS

streap-tease22.jpg

 

À l’exposition des pêcheurs de perles, il y a une huître béante.

À l’exposition des moqueurs de merles, j’entends un oiseau farceur.

À l’exposition des enseignants entrepreneurs, il y a une inspectrice entreprenante.

À l’exposition des Artistes Anonymes, il y a un tableau ivre.

À l’exposition des migrants carnivores, il y a une feuille de chou contestataire.

À l’exposition des grenouilles de bénitier, il y a un imam impur.

À l’exposition des belles langues, il y a beaucoup de lèvres gercées.

À l’exposition des cartes postales de manège, il y a le facteur Cheval.

À l’exposition des Femmes onanistes prévoyantes, il y a une nonne munie d'un cierge.

À l’exposition des Palais du peuple, il y a une langue rouge bien pendue.

 

tout-est-art-at-mus%C3%A9e-maillol.jpg

 

À l’exposition des langues de vipère, une couleuvre pipelette me tient la jambe.

À l’exposition des rats de bibliothèque, j’ai droit au chat pitre.

À l’exposition des portes de prison propres, il y a un raton laveur.

À l’exposition des raies culières, il y a un plug en forme de salière.

À l’exposition des mini-parcs et nains de jardins, il y a une allée portative.

À l’exposition des mots d’enfants, il y a toujours un éditeur de littérature jeunesse.

À l’exposition des seins en forme de poire Mouille Bouche, il y a une paire de rognons à pleurer.

À l’exposition de l’Internationale des amis des nazis, il y a un buste national de Théo Francken.

À l’exposition des femmes de chef d’état français, il y a une Brigitte Barjot.

À l’exposition des états de santé de Donald Trump, il y a la grippe nord-coréenne.

 

ben-il-se-m%C3%A9fier-des-mots.jpg

 

À l'exposition des ventres mous, il manque une panse de baleine.

À l’exposition des SDF, il n’y pas de toit.

À l’exposition des hommes et femmes politiques de l’année, il y a des cartes de parti par terre et un chantier des idées désaffecté.

À l’exposition des Petits-Salés, il y a un Obèse en sucre d'orge. 

À l’exposition des sages prédictions, j’ai un mauvais présage.

À l’exposition des ouragans baptisés, il y a un tourbillon de prénoms.

À l’exposition des vieilles charrues, je viens en carrosse d’or.

À l’exposition des arrières trains à l’arrêt, il y a un cul-de-jatte express.

À l’exposition des voyants dans le marc de café turc, il y a un lecteur de tarot abstème.

À l’exposition des blancs de poulet, il y a un os de flic black.

 

tout-est-art-at-mus%C3%A9e-maillol.jpg

 

À l’exposition des aphorismes anarchistes, il y a un seul mot d’ordre.

À l’exposition des marchands de tapis persans, il y a un revendeur de vieilles carpettes.

À l’exposition des crayons personnalisés, il y a une mine antipersonnel.

À l’exposition des reines de beauté en fourrure, il y a une princesse à poil sous sa burqa.

À l’exposition des momies de mamies, il y a une statue de l’enfance.

À l’exposition des bambini qui pissent, il y a une nonna qui pète.

À l’exposition des travaux de bourreau lourds, il y a une hache plantée dans une tête de mort.

À l’exposition des sextoys de religieuses, il y a un crucifix sous préservatif.

À l’exposition des certificats médicaux de complaisance, il y a un médecin placé sous monitoring.

À l’exposition des embarras d’érection, il y a pourtant un con plaisant.

 

XVMc815c010-2328-11e6-8d16-c8945fbf1a82-350x300.jpg

 

À l’exposition des salles d’attente de médecin, il y a un salon de l’ambulance. 

À l’exposition des fruits rouges, il y a des fraises toutes faites.

À l’exposition des fonds de noix, il y une amande honorable.

À l’exposition de points de discussion, il y a un plan de table.

À l’exposition des points Godwin, je perds toute ligne de conduite.

À l’exposition des boîtes aux lettres de motivation, il y a une caisse pleine de cartes de chômage.

À l’exposition des cols de Cygne, je bois avec un bec verseur.

À l'exposition des bureaux de vote, j'ai des trouble de l'élection. 

À l’exposition des centres de beauté simiesques, il y a un singe savon.

À l’exposition des pompes funèbres, il y a un siphon à cadavres.

 

tout-est-art-at-mus%C3%A9e-maillol.jpg

 

À l’exposition des organes de presse, il y a un tord-boyaux et un tir aux canards.

À l’exposition des Maisons de la poésie, il y a toujours un futur académicien.

À l’exposition des maisons de passe, il y a une mère passerelle.

À l’exposition des sacristains confinés, il y un enfant de chœur la bouche pleine.

À l’exposition des ateliers d’écriture dans le vent, il y a une feuille volante.

À l’exposition des tables des matières, il y a un tabouret sommaire.

À l’exposition des atomes crochus, il y a un électron libre.

À l’exposition des selles d’écuyères, je vois un ver solitaire en forme de fer à cheval.

À l’exposition des Saint Christophe, j'ai retrouvé la foi du charbonnier !

À l’exposition des fils de merde, j’ai rencontré une fille de joie.

 

ben-1959-DesMotsDesMots-SS.jpg

 

À l’exposition des chiens de prairie, il y a un arbre à chats.

À l’exposition des mille et une nuits blanches, je compte un jour noir sans fin.

À l’exposition des toiles de Picasso, il y a un bidet de Duchamp.

À l’exposition des ready-mades de Duchamp, il y a le grand rire de Picasso.

À l’exposition des haute contre, il y a une basse continue.

À l’exposition des marches triomphales, il y a un air de pipeau.

À l’exposition de mes bourrelets, j’ai les traits tirés.

À l’exposition des cartes à pointe, il y a un valet de pique.

À l’exposition des gâteaux de désert, il y a des dunes de crème fraîche.

À l’exposition des marches de manœuvre, il y une piste de course.  

 

tout-est-art-at-mus%C3%A9e-maillol.jpg

 

À l’exposition des calculs bordés de nouilles, j’ai des limites de pâtes à ne pas dépasser.

À l’exposition des courses de manchots bipolaires, je pratique la marche nordique.

À l’exposition des seins de glace, je bande comme un phoque.   

À l’exposition des points de vente, il y a un plan comptable.

À l’exposition des crachats de Gilles, il y a quelques confettis englués.

À l’exposition des Catherinettes, il y a des vits âgés.

À l’exposition des araignées au plafond, il y un moustique écrasé.

À l’exposition des masques de guerre, il y a le carnaval diplomatique.

À l’exposition des fêtes des pères, j’ai dragué une mère célibataire.

 

38dedc5855a98f82b7c5fb927d3b9c03.jpg

 

À l’exposition des brouettes espagnoles, j’ai testé la position du maçon missionnaire.

À l’exposition des noms d’oiseaux, il y a un pied-de-nez de grue.

À l’exposition des lames de fond, il y a un fer de lance.

À l’exposition des minutes de silence, il y a l’espace d’un instant.

À l’exposition des entrejambes de rêve, il y a l’origine du monde

À l’exposition des cœurs sur la main, il y a beaucoup de sang.

À l’exposition des talons d’Achille, il y a les sabots d’Hélène.

À l’exposition des capitaines d’industrie, il manque un général de campagne.

À l’exposition des avocats du diable, il y a le jugement de Dieu.

À l’exposition des éminences grises, il y a de gros bonnets.

 

Ben-Vautier-n%C2%B0-588-Est-ce-que-tout-est...-2015-S%C3%A9rigraphie-en-deux-couleurs-sur...-50-x-50-cm-1.jpg

 

À l’exposition des têtes de nœuds, il y a l'enfileur des anneaux.

À l’exposition des poires d’angoisse, il y a la pomme de discorde.

À l’exposition des produits contre la pluie, je multiplie les impers.

À l’exposition des déjeuners de soleil, le démon de midi montrera-t-il le bout de sa queue ?

À l’exposition des paroles d’évangile, il y a un Nom de dieu.

À l’exposition des cornes de brame, il y a un cerf-volant.

À l’exposition des carreaux cassés, j’ai le cœur brisé.

À l’exposition des larmes de crocodile, je reçois un faux bouquet de pleurs

À l’exposition des grands ducs, il y a Le Petit Prince.

À l’exposition des soleils de plomb, j’ai une étincelle de génie.

 

640744956.jpg

 

À l’exposition de mes expositions, j’ai fait étalage de mes chimères.   

 

E.A.

Les commentaires sont fermés.