POETWEETS, APHORISMES & AUTRES ROSSIGNOLADES

twitter_thumb1.jpg

 

Je suis un fou du rangement.

Quand j'ai trié tous mes rêves

par catégories de songes

je m'attaque à mon passé

souvenir après souvenir.

 

giphy.gif

 

Rejeté par la brume & le brouillard

j'ai donné ma lande

au chat de bruyère

avant de disparaître

dans le sillage d'une grue.

 

giphy.gif

 

J'ai jeté à la mer

le vieil homme

avant de lui lancer

un souvenir d'enfance

en guise de bouée.

 

giphy.gif

 

 

La métaphore de la porte sitôt close, l'image sort de son cadre.  

 

giphy.gif

 

Je te veux

autant que tu me détestes

mais l'espace

qui me sépare de toi

a raison de ma paresse.

  

giphy.gif

 

Les yeux fermés, pro-visionner.

 

giphy.gif

 

Prends mes pieds sur ta pomme !

Prends mes doigts sur ta poire !

Prends mes lèvres sur ta figue !

&

emporte-les dans les arbres fruitiers !

 

giphy.gif

 

L'étoile du verger est un astre fruitier. 

 

giphy.gif

 

J'ai couvert de feuilles

ton corps nu.

J'ai écrit mon désir.

J'ai écrit mon regret.

Puis j'ai soufflé très fort

pour me rappeler ta beauté.

 

giphy.gif

 

Sur chacune de tes taches de son

je pose

un baiser sonore

  

giphy.gif

 

J'ai marqué tes seins d'une croix.

Chaque nuit les soldats de Dieu

de mes mains

viennent implorer leur pardon.

 

giphy.gif

 Je n'ai pas de chambre avec les écrivaines, pas plus que de place dans leurs livres.

 

giphy.gif

 

Va sans crainte

dans la maison des ténèbres

décrocher au plafond de lumière

l'invisible terreur !

Va voir puis éteins !

 

giphy.gif

 

Les fleurs nyctalopes voient elles les bouquets de fantômes ?

 

giphy.gif

 

Lèvres de ta rivière

Lèvres du ciel nuages

Lèvres autour de ta voix

Lèvres de ton mont secret

Lèvres de la nuit, bordures du rêve

 

giphy.gif

 

Lèvres doux pétales

Lèvres près du coeur

Lèvres des yeux paupières

Lèvres de la rivière qui lèche

Lèvres de la voix langue

Pour quel baiser

 

giphy.gif

 

L'oiseau du baiser finit toujours par s'envoler de son nid de lèvres.

 

giphy.gif

 

Ma hache à ta hanche

t'arrache un bouquet de viande

que je hume tel un damné.

Ainsi débute l'histoire de la violence,

mon amour.

 

giphy.gif

 

Quoi dire après avoir lu sur tes lèvres le mot silence ?

 

giphy.gif

 

Rallumer le désir

au feu des grandes amours.

Brûler vif

puis vivre de ses cendres

sans éteindre la mèche du souvenir.

 

giphy.gif

 

FOLLOW ME

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel