Les belles musiques

  • DAVID BOWIE, BLACKSTAR FOREVER

    David Bowie: "Le rock n'est plus l'apanage de la jeunesse."

    David-Bowie-Id-Rather-Be-High-7701.jpg

    131115_BOWIE_BLACKSTAR_VIDEO_750.jpg


     

    BOWIE, 2014




    BOWIE, 2013




                           Clip de THE NEXT DAY en vue directe sur VIMÉO

    david-bowie-the-next-day-video-650-430.jpg

     

    Pour en savoir plus sur BLACKSTAR 

    Blackstar, à quoi ressemble le nouvel album de David Bowie? (sur le site de Télérama)

    David Bowie, à l'âge des collages (sur le site du Monde)

    David Bowie veut créer la surprise avec Blackstar (sur le site du Point)

    Comment les démons de David Bowie ont donné naissance (il y a quarante ans) au majestueux Station to station (par Christophe Conte des Inrocks)

    bowie4215-616x3651-616x365-616x365.jpg

    Bye bye Mr Bowie!


    DAVID BOWIE, le SITE OFFICIEL 

  • 2016, QUE ÇA VALSE !

     HEUREUSE ANNÉE !

    2016-new-year-ss-1920.jpg



























  • IF YOU MISSED THE BEGINNING par le MICHEL MAINIL New Quartet

    index_01.jpg

     

    c5e8b4_5df625dd4188e866450418c090c13589.jpgMICHEL MAINIL est né à La Louvière, petite ville de Belgique considérée comme le berceau du surréalisme.

    Intéresse tout d’abord par le jazz traditionnel et les big bands (Duke Ellington) il sera "flashé" par John Coltrane et, plus particulièrement, les albums « Blue Train » et « Afro Blue Impression ». Aujourd’hui, les saxophonistes Ralph Moore, Gary Thomas, Eric Alexander et bien d'autres figurent parmi ses influences.

    Se produit très tôt au sein de nombreux groupes ou de formations tous styles :

    big band, orchestres de variétés, enregistrements studio, petites formations de jazz

    traditionnel ou moderne, groupes de salsa, combos de musique africaine, interventions dans des projets théâtraux, poétiques, etc...

    Attiré par l'Afrique, il part au Cameroun en 1983 où il se produira dans différents groupes.

    S'ouvre à la composition dans les années 80 et enregistre une cinquantaine de musique de scène ou sur supports images.

    Leader de différents groupes dont son propre quartet depuis 1998 avec

    Alain Rochette (Pno), José Bedeur (Cb), Antoine Cirri (Dms).

    Différents projets seront générés par ce quartet, dont les albums :

    Water and Other Games, Between the Two Solstices, Reflections in Blue ou

    “Spanish Jazz Project” avec Lisa Rosillo (Vcl).

     
    12299269_10207235990992302_7508774206268970797_n.jpg?oh=80b6a7c89d9c43f92d178b136177bcb4&oe=56DD7EC0Son nouveau cd vient de sortir: IF YOU MISSED THE BEGINNING... 

    Le MICHEL MAINIL New Quartet est composé de:

    Michel Mainil - saxophone ténor

    Peter Hertmans - guitare

    Christophe Devisscher - contrebasse

    Bruno Castellucci - batterie

    L'album comprend neuf morceaux enregistrés au Music Village de Bruxelles entre les 7 et 11 juillet 2015 par Mario Benvenuto et Pierre Alardin.

     

    En savoir plus ici:

    Le site de Michel Mainil

    Le site de Christophe Devisscher

     

    Michel Mainil (Ts), Alain Rochette (Pno), José Bedeur (Cb), An toine Cirri (Dms)
    Live Fabrique de Théâtre - 2003

     

    René Desmaele (Tp), Pierre Lafontaine (Ts), Michel Mainil (As), Alain Rochette (Pno), René harvengt (Vbes), José Bedeur (Cb), Antoine Cirri (Dms)

  • ELEK BACSIK, guitariste et violoniste de jazz (1926-1993)

    415ty6l%2BoSL._SL252_.jpgELEK BACSIK est un guitariste et violoniste de jazz né à Budapest en 1926 et décédé à Glen Ellyn 1993 aux Etats-Unis. Sa fille vient de lui consacrer une biographie (Elek Bacsik, un homme dans le nuit par Balval Ekel, éd. Jacques Flament, 2015).  

     

    Voici une petite sélection de ses enregistrements disponibles sur le net.

    Avec Michel Gaudry et Serge Gainsbourg  en 1964, chez les parents de celui-ci, pour l'enregistrement d'une émission de la télévision belge.

    L'album de 1962

    44169350_m.jpg 

    En 1964, pour l'émission Age tendre et tête de bois. Grâce à la méthode d'enregistrement audio de re-recording, Bacsik peut jouer de cinq instruments (contrebasse, batterie, violon et guitares). 

     

    En 1963, sur ce titre et tout l'album Gainsbourg confidentiel, un des meilleurs de Gainsbourg

    Laetitia 

    Elek Bacsik signe ici la musique

    L'album de 1963

    114837992.jpg

    En 1963, sur l'album"Elek Bacsik / Guitar Conceptions" avec  Elek Bacsik (g), Maurice Vander (org), Guy Pedersen (b), Daniel Humair (ds)

     

    "Cette chanson est restée inédite jusqu'à la parution en 1998 du pack 2CD "Pour vous ... Mes Plus Belles chansons" incluant ce morceau erronément intitulé 'La fermeture glissière". Titre probablement enregistré lors des sessions de l'album "12 nouvelles chansons de Bassiak" (1966) et laissée de côté.

    Écrite par Serge Rezvani, alias Bassiak. Avec Elek Bacsik à la guitare et Michel Gaudry à la contrebasse. Arrangements d'Elek Bacsik." 

     

    en 1964 avec Sacha Distel, Boulou Ferré et Baden Powel

      

    en 1974 au violon

    D'autres titres de 1963...

    arton409.png?1424610892

     ELEK BACSIK sur WIKIPEDIA

  • Quelques MOMENTS MUSICAUX...

    Un MOMENT MUSICAL est une pièce de musique généralement courte, pour un seul instrument (WIKIPEDIA) 

    Franz SCHUBERT (1797-1828) a composé 6 Moments musicaux entre 1823 et 1826

    Schubert.jpg

    Le moment musical n°3 (Air Russe), allegro moderato, en fa mineur, interprété par David Fray

    Le moment musical n°3, Andantino, en la bémol majeur par David Fray

     

     

     Serge Rachmaninov (1873-1943) a composé 6 moments musicaux en 1896

    sergei-rachmaninov-russian-composer1.jpg

    Le moment musical n°4, presto, en mi mineur par Nikolai Lugansky

     

    Le moment musical N°2, allegretto, en mi bémol mineur, par Nikolai Lugansky

     

    Moritz Moszkowski (Breslau, 1854- Paris, 1925) a écrit 4 moments musicaux 

    images?q=tbn:ANd9GcSsydl0fJq_n5f2H2Bkn1DOHKa4SA5ijlh3gUOLeOEZQLk_LOdX

    Le moment musical n°2 en fa majeur par Christopher Langdown

     

    D'autres compositeurs ont composé des moments musicaux, comme Jacques Castérède (né en 1925) - 3 moments musicaux d'après Corot -, Krystyna Moszumanska-Nazar (née en 1922 en Pologne) - un moment musical pour violoncelle seul -, Avner Dorman (né en 1975 à Tel Aviv)... 

    rachhands.jpg

    Les mains de Serge Rachmaninov

  • AURÉLIE et AIRELLE: la MUSIQUE à LA BOUCHE

    AURELIE CHARNEUX est la fille d'un de nos meilleurs romanciers, Airelle BESSON n'est pas la fille de Philippe, ni de Patrick ni de Luc. L'une joue de la clarinette avec une maîtrise étourdissante dans divers groupes et genres musicaux depuis une dizaine d'années, l'autre est la seule trompettiste de haut niveau dans le domaine du jazz. L'une est belge, l'autre française. Les deux femmes sont aussi compositrices, tombées dès leur plus jeune âge dans la marmite de la musique, et elles sont de la même génération.

    Comme Christophe Claro disait récemment de Kate Braverman relativement à certains écrivains américains, cela nous change de certains musiciens masculins...

     

    AURÉLIE CHARNEUX

    h8eSm_PhotoAlbum.jpg

    Parcours subjectif par Aurélie Charneux

    Vers 3 ans, je ne peux repartir du Cora sans un nouveau 45 tours chaque semaine, et je passe des après-midis entières à écouter Annie Cordy, Michael Jackson, la Compagnie Créole,... puis les symphonies de Mozart, Beethoven, Peer Gynt, la mer de Debussy,... 

    A 8 ans, je commence la clarinette, sans trop savoir ce que c'est mais parce que j'en aime le nom et car je suis asthmatique,... A 14 ans, je décideformellement de dédier ma vie à la musique, le début d'une grande passion, je m'enferme pour travailler de longues heures par jour. A 16 ans, j'entre au Conservatoire de Mons avec comme première optique de rentrer dans un orchestre classique. 

    Vers 18 ans, j'entends pour la première fois de la musique Klezmer, coup de foudre. A 19 ans, je réussis l'examen d'entrée pour les musiques militaires... Je suis heureusement réformée pour asthme. A 20 ans, le hasard de la vie m'emmène à Liège, pour travailler à l'académie de musique de Eupen. Je poursuis mes études au Conservatoire de Liège. A 21 ans, je découvre peu à peu l'improvisation grâce à Michel Massot et Garrett List. Je forme peu à peu des groupes dans lesquels je commence à composer. 

    Je joue actuellement avec Klezmic Zirkus, que j'ai fondé en 2003, et l'orchestre Vivo! de Garrett List. Je compose également pour ces deux ensembles. Et puis mes 2 duos de coeur : Les Anchoises, juke-box vivant avec Anne Gennen et Odessalavie, klezmer traditionnel avec Silvia Guerra. 

    Au fil du temps, la musique Klezmer est devenu le moyen d'expression qui me convient le mieux, comme si cette musique faisait partie intégrante de moi. Peu à peu, jouer cette musique est devenu un peu ringard, mais ça je m'en moque! Je ne suis pas juive mais on m'a déjà dit que je "souffle" juif... J'anime depuis quelques années le stage Klezmer à l'académie internationale de Neufchâteau. Klezmic Zirkus a sorti 3 cds chez homerecords.be et a joué beaucoup en Belgique et en Europe. Nous avons eu la chance de jouer une série de concerts avec le clarinettiste newyorkais David Krakauer en octobre 2012. 

    J'ai aussi joué avec: "L’ensemble "Nouvelles musiques de chambre de Liège", l’ensemble de musique de chambre "Aton", Turlu Tursu, le groupe de musique séfarade "Zohara", la musique improvisée avec Bambeen Grey et Centaurus trio, le spectacle "L'Opéra pompier", le duo Abysses, la compagnie des Passeurs de Rêve, Crac Boum Rue, une dizaine de productions avec l'Opéra Royal de Wallonie, dans "La Cantate de Bissessero" avec le Groupov, un hommage aux victimes du génocide rwandais, une énorme aventure humaine....

    Le blog d'Aurélie Charneux

     

    Avec Odessalavie (Silvia Guerra à l'accordéon, Lise Borki au chant et à la clarinette)

     

    Avec LES ANCHOISES (Anne Gennen au saxophone baryton + Silvia Guerra au chant) qui fêtaient hier leur cinq ans à l'Aquilone de Liège

     

    Avec l'orchestre VIVO! dans Premier matin, un morceau de sa composition.

     

    Avec KLEZMIC ZIRKUS et David KRAKAUER 

    photoAurelie4.jpg

     

    AIRELLE BESSON 

      Website-Airelle-Besson.jpg

    Airelle Besson est née en 1978. Dès l’âge de quatre ans, la trompette la fascine et elle en commence l’apprentissage trois ans plus tard. Encouragée par son père, elle aborde aussi le violon, rentre au CNR de Paris, participe au stage de Cluny dès ses onze ans. Depuis, elle rencontre beaucoup de jazzmen comme Roger Guérin, François Théberge ou Patrick Villanueva. En 2002, elle obtient le Premier Prix de Jazz au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle se produit dans diverses formations de jazz telles que le « Pandémonium » de François Jeanneau, le « Gros Cube » d’Alban Darche, l’Orchestre National de Jazz, le « Big Band Lumière » de Laurent Cugny., le septet d’Eric Barret, le « Sacre du Tympan » de Fred Pallem ou le « X’tet » de Bruno Reignier.

    Airelle Besson a effectué des tournées en Europe, Scandinavie, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Afrique et au Japon. Elle a joué aux côtés de Kenny Werner, Dave Liebman, Riccardo Del Fra, Nelson Veras, John Abercrombie, Rhoda Scott, Gabor Gado, Jean-Christophe Cholet et Daniel Humair. Depuis 2003, elle co-dirige le quintet «Rockingchair» avec Sylvain Rifflet : ensemble ils ont obtenu le Premier Prix de groupe au Concours International de Jazz de La Défense en 2003 où Airelle Besson a reçu aussi les Prix de soliste et de composition. Le quintette a sorti en 2007 son premier album, très applaudi par la critique. La trompettiste a déjà enregistré plus d’une trentaine de disques.

    Jimmy Jim sur Les bruits magiques écrit justement : "Troublant. Cette émission voilée, ce phrasé, cette douceur, ce lyrisme pudique, cette délicatesse, cette concision dans le propos. L’espace entre les notes…. Chet ? Non, une jeune femme trentenaire, une lady qui, avec sa trompette, chante le jazz. Elle en côtoie les grands noms, a déjà enregistré une trentaine de disques au sein de nombreuses formations et paraît désormais au grand jour. Un jour clair, baigné d’une lumière et animé d’une brise caressantes, où l’on s’allonge sur le sable pour écouter la mer et regarder le ciel. Dans lequel passe une émotion tout à la fois profonde et légère."

    Lire son interview sur le site de France culture 

     

    Avec NELSON VERAS à la guitare électrique

     

    Avec NELSON VERAS à la guitare électrique. 

     

    Avec MICHEL PORTAL et SYLVAIN RIFFLET 

     

    Avec NELSON VERAS 

    prelude_off.jpg?itok=W-iH65Gz

  • Paolo FRESU & Omar SOSA

    Paolo Fresu (trompette), Omar Sosa (piano) & Jacques Morelenbaum (violoncelle). Peintures d'Omar Ortiz.

     

    0022d2b1_medium.jpeg

    Paolo Fresu & Omar Sosa

  • Quelques Madame Butterfly

    Madame Butterfly est un opéra de Giacomo Puccini (Lucques, 1858 - Bruxelles, 1924) représenté pour la première fois à La Scala de Milan le 17 février 1904 dont la première représentation sera un échec, on y vit une pâle réplique de La Bohême. Cio-Cio-San, qui est la geisha de 15 ans épousée par un officier américain qui va la délaisser, en japonais signifie Madame Papillon.

    madama-butterfly-TNOB.jpg

    Renata Tebaldi (1922-2004) 

    Renata Scotto (née en 1934)

    Maria Callas (1923 - 1977)

    Mirella Freni (née en 1935) 

    images?q=tbn:ANd9GcQYF_eYz3lrF5Yz5SSsNd4FMzu-C_UBVLRKf3szKRRmu6rsc0_YCA

    Renée Fleming (née en 1959)

    Anna Netrebko (née en 1971)

    Angela Gheorghiu (née en 1965)

    Yng Huang dans l'adaptation cinématographique de Frédéric Mitterand


    ***

    Malcolm Mc Laren (1946-2010)

    images?q=tbn:ANd9GcQNCXX_-iOANu_WB0wYX1dEZMBXZAtQKDBm_ncWKyz7nkx-u11i8Q

  • Les Jeux d'eau à la Villa d'Este

    images?q=tbn:ANd9GcTXBDoYFW9sLDNKIXVgZkiMk1V3_BjCaUdgbd5FxPKZpktbu6eCHYYQzVgD" Le logicien Hans Reichenbach avait mis au point un système à trois valeurs: le vrai, le faux et l'indéterminé. Antoine était d'un avis plus radical et n'acceptait que l'indéterminé. Il regrettait que viennent se greffer sur ces moments où il échappait à lui-même des références culturelles souvent banales, comme si ce travail très délicat qu'il effectuait avec sa mémoire avait besoin de la complicité et même de l'autorisation des générations précédentes. Pourquoi avait-il besoin de la musique de Bach pour admirer le lever du jour en Provence? Pourquoi, quand il avait chaud en plein été se rafraîchissait-il en écoutant Au bord d'une source et les Jeux d'eau à la Villa d'Este de Liszt au lieu de boire un demi panaché? "

    in Le Radeau de la Méduse, François Weyergans (Gallimard, 1983)


    Les Jeux d'eau à la Villa d'Este de Franz Liszt (1811-1886), par Olivier Reboul 

    Les Jeux d'eau, par Claudio Arrau:

    Au bord d'une source de Franz Liszt, par Alfred Brendel


  • Sketches of Spain / Miles Davis




    Sketches of Spain est un album de Miles Davis sorti en 1960 et inspiré de la musique espagnole: Rodrigo, De Falla. Il fait peu de place aux improvisations, ce qui a fait dire qu'il n'était pas un album de jazz. Les arrangements et quelques compositions comme Saeta et Solea et sont signés Gil Evans. (d'après Wikipedia)

    images?q=tbn:ANd9GcT1Utx6QUQzedV9UV_4oxsdK69Qbtx42ubfGI7im2kJ1yI-PgrmWm1FvxJF

  • Spain / Chick Corea & Stevie Wonder


    http://www.chickcorea.com/


    http://www.steviewonder.net/

    Spain est probablement la pièce la plus importante de Chick Corea (né en 1941). Le morceau a été composée en 1971 pour l'album Light as a feather (léger comme une plume). Spain s'ouvre sur l'adagio du Concerto d'Aranjuez de Rodrigo. Il a connu plusieurs versions par Corea et par d'autres artistes...

    Comment Chick Corea a écrit Spain?

    http://www.theatlantic.com/entertainment/archive/2011/11/how-chick-corea-wrote-spain/248948/

    images?q=tbn:ANd9GcRCSj-nHO8Cn0o-ogtmVLWLlAor5vQRXPKFN5smp3D4AmJKBcbwE5eugA

  • Mort à Venise

    L'Adagietto de la Cinquième Symphonie de Mahler, interprété par l'Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de von Karajan sur des images du film de Visconti de 1971.


  • Carnaval de Schumann



    Boris Giltburg
    joue le 
    Carnaval, op. 9 de Schumann à l'"Arthur Rubinstein Piano Master Competition"

    en Mai 2011 in Tel Avivimages?q=tbn:ANd9GcRmLxn5lYXFcBd9PS-9nHePaGT5xg4iPZD2RkLZHEEnBUIDLTXelBh8yA

    1. Preambule

    2. Pierrot

    3. Arlequin
    4. Valse noble
    5. Eusebius
    6. Florestan
    7. Coquette
    8. Replique
    9. Sphinxes
    10. Papillons
    11. A.S.C.H.-S.C.H.A. (Lettres dansantes)
    12. Chiarina
    13. Chopin
    14. Estrella
    15. Reconnaisance
    16. Patanlon e Colombine
    17. Valse Allemande (Intermezzo: Paganini)
    18. Aveu
    19. Promenade
    20. Pause
    21. Marche des "Davidsbündler" contre le Philistins

  • Erik SATIE: 2 textes, 3 Gymnopédies...

    La journée du musicien

    L’artiste doit régler sa vie.

    Voici l’horaire précis de mes actes journaliers :

    Mon lever : à 7h18 ; inspiré : de 10h23 à 11h47. Je déjeune à 12h11 et quitte la table à 12h14.

    Salutaire promenade à cheval, dans le fond de mon parc : de 13h19 à 14h53. Autre inspiration : de 15h12 à 16h07.

    Occupations diverses (escrime, réflexions, immobilité, visites, contemplation, dextérité, natation, etc.) : de 16h21 à 18h47.

    Le dîner est servi à 19h16 et terminé à 19h20. Viennent des lectures symphoniques, à haute voix : de 20h09 à 21h59.

    Mon coucher a lieu régulièrement à 22h37. Hebdomadairement, réveil en sursaut à 3h19 (le mardi).

    Je ne mange que des aliments blancs : des œufs, du sucre, des noix de coco, du poulet cuit dans de l’eau blanche ; des moisissures de fruits, du riz, des navets ; du boudin camphré, des pâtes, du fromage (blanc), de la salade de coton et de certains poissons (sans la peau).

    Je fais bouillir mon vin, que je bois froid avec du jus de fuchsia. J’ai bon appétit ; mais je ne parle jamais en mangeant, de peur de m’étrangler.

    Je respire avec soin (peu à la fois). Je danse très rarement. En marchant, je me tiens par les côtes et regarde fixement derrière moi.

    D’aspect très sérieux, si je ris, c’est sans le faire exprès. Je m’en excuse toujours et avec affabilité.

    Je ne dors que d’un œil ; mon sommeil est très dur. Mon lit est rond, percé d’un trou pour le passage de la tête. Toutes les heures, un domestique prend ma température et m’en donne une autre.

    Depuis longtemps, je suis abonné à un journal de modes. Je porte un bonnet blanc, des bas blancs et un gilet blanc.

    Mon médecin m’a toujours dit de fumer. Il ajoute à ses conseils : — Fumez, mon ami : sans cela, un autre fumera à votre place.

    Mémoires d'un amnésique, Revue musicale S.I.M, IX, 2, 15 février 1913


     

    Ce que je suis

    Tout le monde vous dira que je ne suis pas un musicien. C’est juste.

    Dès le début de ma carrière, je me suis, de suite, classé parmi les phonométrographes. Mes travaux sont de la pure phonométrique. Que l’on prenne le « Fils des Étoiles » ou les « Morceaux en forme de poire », « En habit de cheval » ou les « Sarabandes », on perçoit qu’aucune idée musicale n’a présidé à la création de ces œuvres. C’est la pensée scientifique qui domine.

    Du reste, j’ai plus de plaisir à mesurer un son que je n’en ai à l’entendre. Le phonomètre à main, je travaille joyeusement & sûrement.

    Que n’ai-je pesé ou mesuré ? Tout de Beethoven, tout de Verdi, etc. C’est très curieux.

    La première fois que je me servis d’un phonoscope, j’examinai un si bémol de moyenne grosseur. Je n’ai, je vous assure, jamais vu chose plus répugnante. J’appelai mon domestique pour le lui faire voir.

    Au phono-peseur un fa dièse ordinaire, très commun, atteignit 93 kilogrammes. Il émanait d’un fort gros ténor dont je pris le poids.

    Connaissez-vous le nettoyage des sons ? C’est assez sale. Le filage est plus propre ; savoir classer est très minutieux et demande une bonne vue. Ici, nous sommes dans la phonotechnique.

    Quant aux explosions sonores, souvent si désagréables, le coton, fixé dans les oreilles, les atténue, pour soi, convenablement. Ici, nous sommes dans la pyrophonie.

    Pour écrire mes « Pièces froides », je me suis servi d’un caléidophone-enregistreur. Cela prit sept minutes. J’appelai mon domestique pour les lui faire entendre.

    Je crois pouvoir dire que la phonologie est supérieure à la musique. C’est plus varié. Le rendement pécuniaire est plus grand. Je lui dois ma fortune.

    En tout cas, au monodynamophone, un phonométreur médiocrement exercé peut, facilement, noter plus de sons que ne le fera le plus habile musicien, dans le même temps, avec le même effort. C’est grâce à cela que j’ai tant écrit.

    L’avenir est donc à la philophonie.

    Revue de la S. I. M., 15 avril 1912.


    images?q=tbn:ANd9GcQeKd6QLoGdO2fWIuOqwZq83XT0aeCl248AeiFD0czN4g4qp-NeXfDSx0M


    Erik Satie - 3 Gymnopedies 
    piano: Aldo Ciccolini 
    1. lent et douloureux 3:10 
    2. lent et triste 3:05 
    3. lent et grave 5:30 

    video from Rene Clair - Entr'acte (1924)

  • Fred HERSCH pour commencer l'année...

    Pour commencer en douceur et en beauté l'année 2013 (que je vous souhaite radieuse), images?q=tbn:ANd9GcSvj-EjNePYKfzcu31ISEd6bHfw7P_rlS_CR8S1Kp2TdUzEQ4Fj3tRZHjcvoici quelques morceaux de Fred Hersch qui est un pianiste de jazz américain né en 1955 à Cincinnati. Il a été diagnostiqué séropositif en 1986 et a donc participé à plusieurs campagnes en faveur de causes liées à la lutte contre le sida. Surnommé par le magazine Vanity Fair "le pianiste le plus innovant de ces dix dernières années", il est aussi compositeur et a été le professeur de Brad Mehldau.

    Luiza

    The wind / Moon and sand

    Con alma 

    Rain waltz

    http://www.fredhersch.com/

  • David Krakauer à Marciac

    Un concert de 50' à Marciac avec le Klezmer Madness

  • Shai & Avishai

    Avishai Cohen - Basse Shai Maestro - Piano Mark Giuliana - Batterie, 11 wives

    Maestro Shai - piano Jorge Roeder - basse Ziv Ravitz - percussions , One for AC

    extrait livehttp://www.youtube.com/watch?v=enbT7kqm4OM&feature=related

    Avishai Cohen & Nitai Hershkovits, Criss Cross (Monk), album Duende

    Avishai Cohen & Nitai Hershkovits, Ballad for an unborn

    http://www.shaimaestro.com/

    http://www.avishaimusic.com/

    http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/avishai-cohen-shai-maestro-le-maitre-et-le-maestro/

  • Lacrimosa de Preisner dans The tree of life

    Le Lacrimosa du Requiem for my friend (écrit en mémoire de Kieslowski) de Zbigniew Preisner chanté par Elzbieta Towarnicka.

    Ce chant fait partie de la b.o. de The tree of life de Terrence Malik. Après un quart d'heure de film, vient une séquence de près de vingt minutes d'images de création de l'univers (réalisées pour une partie d'entre elles dans un laboratoire avec un bain chimique, un plateau tournant etc., ce ne sont pas des images de synthèse). Puis le film retrouve un cours plus normal mais qui reste typique du style du réalisateur.

     

    Le film raconte de façon impressioniste l'histoire d'une famille ordinaire américaine de la seconde moitié des années 50. Avec un père sévère, qui veut donner le sens du combat, de la survie, à ses trois fils (il incarne la nature), et une mère taiseuse et aimante (elle incarne la grâce). Dix ans plus tard environ (le film commence par là), la mère apprend le décès d'un de ses fils à la guerre. Mais c'est le parcours de l'aîné (entre adolescence et âge adulte) qu'on suivra, appelé à choisir entre la philosophie du père et celle de la mère... Avec Brad Pitt (le père), Jessica Chastain (la mère), Sean Penn (le fis aîné à l'âge adulte). 

  • Viktoria Mullova, La Paysanne

    "Viktoria Mullova, née à Moscou, est peut-être la seule violoniste d’envergure internationale à oser s’essayer de manière si totale à tous les répertoires, avec une curiosité sans cesse renouvelée. Jouant tour à tour sur instrument baroque ou moderne, elle s'est déjà illustrée dans des répertoires aussi variés que ceux de Bach, Beethoven, Bartók ou des musiques tziganes.

    Le récent album de la violoniste The Peasant Girl (paru chez Onyx) célèbre cette culture du crossover, et grâce à la participation de musiciens d'autres horizons, aborde l'œuvre de deux grands compositeurs hongrois (Kodaly et Bartók), de la musique tzigane, de Django Rheinhardt immortalisé par la ballade de John Lewis, des standards du jazz arrangés par Matthew Barley, de la musique du groupe Weather Report...

    À la question : « Pourquoi The Peasant Girl ? », Viktoria Mullova a répondu à Diapason : « Il fallait trouver un titre : avec des amis, nous avons bien ri en constatant que, même si j'interprète régulièrement Beethoven, Brahms et Mendelssohn, au fond je suis une paysanne. Ma grand-mère ukrainienne ne savait ni lire ni écrire. » Avec le Matthew Barley Ensemble, Viktoria Mullovan nous propose en direct un programme éclectique déjà acclamé sur les grandes scènes internationales, avec des arrangements de Matthew Barley !" Medici.tv

    Django de John Lewis (Live at the Bimhuis, Amsterdam) 

     Pursuit of the woman with the feathered hat de Weather Report

     

    1er mouvement du duo pour violoncelle et violon de Kodaly

    Enregistrement du cd The Peasant Girl, au studio Abbey Road

     http://www.youtube.com/watch?v=CDdwSqtfBlQ&feature=related



  • Musique tzigane= Taraf de Haidouks, Bireli Lagrene...

    Taraf de Haidouks + Kocani Orkestar Band

    Didier Lockwood + Bireli Lagrene.... filmés par Tony Gatlif

  • Ibrahim Maalouf 3x

    Beirut (clip)

    Maeva in the Wonderland (extrait de Diagnostic)

    United (live aux Victoires du Jazz)


  • Scandinavian Songs (48): Olafur Arnalds

    Olafur Arnalds est un musicien et compositeur islandais. Il a sorti trois albums depuis 2007

    Ljosio

    Hægt, kemur ljósio

    http://www.myspace.com/olafurarnalds

     

     

  • Serge Teyssot-Gay & la fin de Noir Désir

    La fin de Noir Désir

    http://www.france-info.com/chroniques-le-journal-de-la-musique-2010-11-30-la-fin-de-noir-desir-500455-36-38.html

    Serge Teyssot-Gay / Les gens d'ici

    Serge Teyssot-Gay & Khaled AlJaramani / Baïati


    http://sergeteyssot-gay.com/


  • L'été cinéma de Yann Tiersen

    Comptine d'un autre été: L'après-midi (Amélie Poulain, 2001)

    Summer 78 (Good bye Lenin, 2003)

  • LULU LA NANTAISE

    Quatre garçons dans le vent, seulement armés de leurs instruments, dézinguent joyeusement mais avec respect les musiques des films des années 60 et 70 signées, excusez du peu, Ennio Morricone, Nino Rota, Lalo Schifrin, Jean Wiener, Michel Magne ou encore Michel Polnareff. 

    Au programme de la séance: Le Parrain, Dirty Harry, Le Casse mais aussi Fantomas, Jo, La folie des grandeurs...

    En attendant qu'ils reçoivent la Palme de la musique de film, écoutez-les sans tarder! On se demande ce qu'ils mettent dans leurs instruments pour rendre leur musique aussi revitalisante. On peut même acheter leur cd (voir leur Myspace).

    Découvrez-les dans le reportage de Télé Nantes, genre film des années 60.


    Leur version de la B.O. du film Le Casse (Ennio Morricone)

    Le Myspace de LULU LA NANTAISE:

    http://www.myspace.com/lululanantaise44